Séances d’information sur les nouvelles approches pédagogiques au Post-fondamental

En dates des 20, 21 et 22 l’Ecole Normale Supérieure, en collaboration avec la Coopération Technique Belge (CTB), a organisé des séances d’information en faveur des étudiants finalistes, des enseignants et du Personnel Administratif et Technique qui participent dans les stages intensifs, sur les nouvelles approches pédagogiques au post –fondamental.
En effet, le Système Educatif Burundais a entrepris l’approche curriculaire pour la mise en œuvre de la Pédagogie de l’Intégration (PI).
L’objectif majeur de ce programme spécial vise, essentiellement, d’apprendre aux élèves de la 1ère post- fondamentale générale et Pédagogique, d’atteindre des objectifs appelés ici « compétences », leur permettant de pouvoir mobiliser , de manière réfléchie, autonome et spontanée, un ensemble intégré de savoirs variés pour résoudre une situation d’intégration, ou une situation problème donnée ( exercice de la compétence proprement dite).
Ce qui est important ici, c’est que l’exercice d’une compétence fait appel aux ressources acquises à une situation réelle de la vie. Aussi, la pédagogie intégrée consiste également à communiquer pour trouver une solution à un problème posé dans la société ; c’est-à-dire que la pédagogie de l’intégration à une fonction sociale ou de résolution d’un problème social.
Pour y parvenir, un édifice conceptuel didactique, pédagogique et organisationnel a été monté pour rendre l’enseignant capable de concevoir, préparer, développer et évaluer les compétences fixées ou acquises.
Sur terrain, l’élève devra pouvoir utiliser les outils pédagogiques et les dispositifs y afférents, dans l’apprentissage des savoirs et dans l’intégration des acquis scolaires.