Réunion d’échange du Directeur Général de l’école normale supérieure avec les étudiants

En date du 14 avril 2017, le Directeur Générale de l’Ecole Normale Supérieure assistée par le Directeur des Services Académiques, le Directeur du Bureau des Bourses d’Etudes et de Stages, le Directeur de l’Administration et des Finances, le Représentant du Cercle des Enseignants et le Président du Syndicat du personnel ont réuni les étudiants dans le but de poursuivre les échanges sur le Décret N° 100/18 du 1ier février 2017 portant système de gestion de la bourse d’études et de stages.
L’objectif de cette réunion était d’éclairer les étudiants sur le décret et de recueillir des propositions sur lesquelles la Commission chargée d’élaborer les ordonnances d’application peut se référer.
Elle a commencé par rappeler que des occasions d’échanges avaient été données aux étudiants à trois reprises à travers des réunions avec leurs représentants mais que malheureusement, ils n’ont pas préféré évoquer leurs inquiétudes. Elle a aussi informé les participants que même les enseignants avaient été réunis toujours dans l’optique de recueillir les doléances à soumettre à la commission.
Le Directeur Général a déploré que les représentants des étudiants n’aient pas voulu révéler aucune information et par conséquent, certains ont boycotté les activités académiques. Elle a tenu à rappeler avec insistance que les enseignements continuent normalement et que le calendrier académique sera respecté à la lettre et à l’esprit ; pour dire que les enseignements du second semestre seront clôturés au mois de juin. Elle a alors interpelé les étudiants qui ne sont pas encore revenus de regagner les auditoires.
Les différentes autorités ont, à tour de rôle, répondu aux préoccupations des étudiants présents à l’assemblée générale et ces derniers ont, à cette occasion, émis des propositions à tenir en considération par la commission en charge de l’élaboration des ordonnances d’application, spécialement sur les articles 8 ; 17 ; 27 ; 28 et 30.
Entre autres propositions, citons:
– Avoir la carte de la Mutuelle de la Fonction Publique même en situation de prêt-bourse ;
– Mettre des articles qui montrent clairement les conditions de remboursement de la prêt-bourse ;
– Considérer les points de vue des différentes catégories de partenaires pour que les ordonnances d’applications soient vite faites et qu’elles renferment des éclaircissements nécessaires ;
– Considérer toutes les provinces dans l’octroi des bourses d’excellence ;
– Accorder la bourse et la prêt-bourse à une période supérieure à celle accordée actuellement et ce, pour permettre la survie des étudiants ;
Cette réunion qui a duré 2h s’est déroulée dans un climat d’échanges libres et d’entente et les étudiants se sont chargés d’encourager leurs camarades à reprendre les enseignements dans les meilleurs délais.