Atelier de validation des maquettes de cours élaborés par l′équipe mixte ENS-IPA dans le cadre du projet sur la professionnalisation des offres de formation de l′ENS et l′IPA, de Mardi le 17 Septembre 2019

Dans son discours d′ouverture, Madame le Directeur Général de l′ENS a précisé que cet atelier s′inscrivait dans le cadre de l′identification des lacunes constatées lors de la formation initiale des enseignants pour une meilleure mise en œuvre de la réforme au niveau du fondamental et du post-fondamental.

 

Elle a rappelé qu′en 2012, avec le nouveau système BMD, les institutions d′enseignement supérieur, entre autre, l′IPA et l′ENS, ont revu leurs offres de formation.

Toutefois, avec la réforme du fondamental et du post-fondamental en 2013-2014, les offres de formation de l′ENS et l′IPA sont restés inchangés malgré les réorganisations intervenues en aval.

Le problème est de pouvoir aligner les programmes des structures de formation des enseignants de l′ENS/IPA aux curricula du fondamental et du post-fondamental et ce, pour explorer les pistes d′amélioration de la qualité de la formation initiale de ces enseignants.

Prenant la parole, le Directeur de l′Assurance Qualité de l′ENS (Vice- Président du projet) a signalé que cette réforme a véhiculé de nouvelles approches pédagogiques et a eu des répercutions sur la gestion des formations initiales ENS/IPA pendant que ces deux institutions n′ont pas été activement impliquées. Signalons par exemple la Pédagogie d′Intégration (PI) qui n′est pas bien maîtrisée, les lacunes dans l′élaboration des Situations d′Intégration (SI) par les étudiants futur formateurs (pendant les stages intensifs) et la langue d′enseignement, le français, qui n′est pas très bien maîtrisée également.

 

Selon le Doyen de l′IPA (Coordinateur du projet), il était question de consolider la structure du premier draft de maquettes revues par une équipe conjointe ENS/IPA (UB).On attendait donc la contribution de tout un chacun au niveau du fond et de la forme de ces maquettes et ce, domaine par domaine.

Il a précisé que cette activité de validation des maquettes revêt un caractère très important pour notre Ministère étant donné que nous devons former un étudiant adaptatif et compétant, souligne-t-il.