Atelier de formation à l’intention des hauts cadres et cadres de l’ENS sur la politique de gestion des contrats de performances institutionnelles et individuelles dans le secteur public et ses outils de mise en œuvre

 

En dates des 4, 5,6 et 7 février 2019, la Direction Générale de l’ENS a organisé un atelier de formation à l’intention des hauts cadres et cadres de l’ENS sur la politique de gestion des contrats de performances institutionnelles et individuelles dans le secteur public et ses outils de mise en œuvre.

 

Les formateurs, Monsieur MANIRAKIZA Léonidas et Dr. NZOHABONAYO Anaclet, ont informé les participants  que les contrats de performances visent à améliorer l’efficacité et l’efficience dans la gestion des Institutions. .

Ils ont fait savoir que l’objectif visé par cette politique de gestion de contrats de gestion performance est de s’assurer que les ressources publiques sont axées sur la réalisation  des principales priorités de la politique nationale du Gouvernement. C’est pour cette raison que l’élaboration d’un contrat de performations de chaque institution trouve le fondement dans différents documents de planification que le Gouvernement a adopté pour  le court terme, le moyen et le  long terme ,entres autres la Vision 2025 et le Plan National de Développement du Burundi 2018-2027 (PND- Burundi 2018-2027).

 

Les conférenciers ont fait remarquer qu’un contrat de performances institutionnelles doit lier le gouvernement et chacune des institutions de l’Etat. Ce contrat est établi d’une part entre le Gouvernement  et chacun des ministères et d’autre part entre chaque ministère et chacune des institutions sous son autorité.

Les responsables des institutions doivent donc rendre compte sur les résultats atteints par rapport aux résultats prévus dans le Plan d’Action à travers le rapport institutionnel annuel de gestion des performances.

Et quant au contrat de performances individuelles, les résultats à atteindre sont fixés de commun accord par l’employé et son superviseur sur base du plan de travail de son unité, faisant parti lui même du Plan d’Action de l’Institution.

 

En s’inspirant du Plan National de Développement du Burundi (PND Burundi  2018-2027), les participants ont pu identifier les enjeux, les orientations stratégiques, les axes d’interventions du PND Burundi  2018-2027 et à partir de là, ils ont élaboré ensemble un contrat de gestion des performances de l’Ecole Normale Supérieure.  S’inspirant de ce contrat de l’institution, les Directeurs, les Chefs de Département et les Attachés de Direction ont procédé à l’élaboration des contrats de performances individuelles.

Les activités de cet atelier ont été clôturées par un mot de remerciement de Madame le Directeur Général  de l’ENS envers les formateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet atelier qui a permis à l’ENS de se doter d’un  contrat de performances institutionnelles . Elle a invité les participants à répondre présent dans un autre atelier qui se déroulera  du 13 au 15 mars 2019 à l’intention des Chefs de Service et Chefs de Sections qui aboutira à l’élaboration de leurs contrats de gestion de performances individuelles.