Cérémonies de remise solennelle des certificats aux lauréats de la première promotion de la formation pédagogique

En date du 11 Janvier 2019, dans le Hall de l′ENS, à partir de 15 heures et Sous le haut patronage de son excellence Monsieur le Ministre de l′Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l′Ecole a organisé les cérémonies de  Remise des Certificats à la Première Promotion de la Formation Pédagogique.

Des invités de marque avaient rehaussé de leur présence à ces cérémonies : Madame l′Assistante du Ministre de l′éducation, de la Formation Technique et Professionnelle ; Monsieur le Vice-président du Conseil d′Administration de l′ENS en même temps Recteur de l′Université du Burundi ; Monsieur le Chargé des questions de l′enseignement à la 2ème Vice-Présidence ; Monsieur le Secrétaire Permanent du MESRS ; Monsieur le Directeur Général de la Science, la Technologie et la Recherche ; Madame le Vice-Recteur de l′Université  et le Directeur de l′Assurance Qualité de l′Université du Burundi.

Aussi, Madame et Messieurs les Directeurs, les Chefs de Départements, de Sections et de Services, certains enseignants et autres personnels, les Représentants des étudiants ainsi que les « Lauréats »concernés par les cérémonies, tous de l′ENS, étaient présents aux festivités.

Avant de donner la parole aux orateurs du jour, le modérateur a fait une brève historique de l′ENS tout en  précisant sa mission.

Ensuite, Madame le Directeur Général de l′ENS a pris la parole pour prononcer le discours d′accueil de ces invités. Elle a commencé par remercier le bon Dieu qui, par sa grâce, nous a gardé et bénis toute l′année 2018 que nous venons de terminer. Elle a ensuite souhaité les meilleurs vœux de l’année 2019 à toute personne présente dans la salle et à leurs familles.

Revenant alors à l′objet des cérémonies, elle a annoncé aux invités que cette journée de remise des certificats aux lauréats qui venaient de terminer la formation pédagogique était placée sous le thème : ″Formation qualifiante de tous les enseignants pour une éducation de qualité″ vu que la formation des enseignants non qualifiés est une nécessité très urgente pour répondre aux défis qui mine le secteur éducatif.

Madame le DG de l′ENS a précisé que l′ouverture de cette formation pédagogique a été autorisée par l′Ordonnance Ministérielle N° 610/306 du 14/3/2018 et cadre bien avec la mission assignée à l′ENS en général et en particulier celle de ″promouvoir la qualité de l′enseignement fondamental et post-fondamental par des initiatives diverses″.

Ainsi, de par ces initiatives l′ENS va, dans ce programme, former des bacheliers ou licenciés non enseignants et qui n′ont pas bénéficié pendant leur cursus la formation d′une préparation pédagogique et didactique et qui désirent une qualification d′être recrutés dans l′enseignement et les enseignants en fonction mais qui sont non qualifiés en matière de pédagogie et de didactique d′enseignement.

Avant de terminer son discours, Madame le DG a remercié en premier lieu les 64 candidats qui s′étaient fait inscrire à cette première promotion. Deuxièmement, ses remerciements ont été adressés au Ministre de tutelle pour son appui et son implication dans la réussite de la formation de cette première cohorte. Troisièmement, elle a remercié le Ministère de l′éducation, de la Formation Technique et Professionnelle  qui a beaucoup contribué à la mise en place de cette formation. Enfin, le Bureau d’Etudes des Programmes de l’Enseignement Post-. Fondamental (BEPEPF), la Régie des Productions Pédagogiques (RPP),  Direction Provinciale de l’Enseignement (DPE) et les Directions Communales de l’enseignement (DCE) de la Mairie de Bujumbura ont été remerciés pour avoir aidé à trouver la documentation pédagogique et les écoles d′affectation de ces lauréats aux stages pédagogiques et qui vont aussi accueillir ces lauréats dans l′avenir.

Prenant la parole, Dr HAVYARIMANA Vincent, Coordinateur du programme, a présenté brièvement les activités de la 1ière cohorte de la Formation Pédagogique, les défis rencontrés et les perspectives d’avenir. Parlant de l’objectif de cette formation, il a précisé que cette formation cadre bien avec la 2ème principale mission de l’ENS, à savoir « assurer le perfectionnement et la formation continue des enseignants en fonction, de l’enseignement fondamental (cycle 4) et du post-fondamental.

Parlant alors de la Formation pédagogique en question, il a signalé qu’aussitôt autorisée par le Ministère de tutelle, la Direction Générale de l’ENS a mis en place une équipe de pilotage. La formation a débuté le 16/04/2018 avec 64 lauréats mais 2 ont abandonné après. Les 62 ont tous réussis aux 12 cours programmés pour la formation et les stages pédagogiques de 4 semaines, lesquels stages ont été effectués dans les écoles de la Mairie de Bujumbura.

S’agissant des défis, le Coordinateur a informé les invités qu’un peu plus de la moitié du nombre des lauréats attendu s’est fait inscrire, ce qui a été un problème sérieux ,étant donné que la formation est financée par les étudiants eux-mêmes. Beaucoup de problèmes se sont posés mais des solutions étaient vite trouvées et la réussite a été évaluée à 100%, ce qui a été applaudi par les invités.

Le coordinateur a formulé des souhaits et perspectives pour que ce renforcement des capacités pédagogiques des enseignants puisse être pérenne: que ces lauréats de la 1ière promotion soient engagés en priorité pour inciter les autres nécessiteux à venir suivre la formation ; qu’une partie des frais de fonctionnement de cette formation relatifs à l’ouverture d’une autre formation au centre du pays, notamment à Gitega, soit supportée par le Gouvernement.

C’était le tour d’un représentant des lauréats de prononcer son discours par lequel ils ont remercié le Gouvernement à travers le Ministère de tutelle, la Direction Générale de l’ENS et l’équipe qui est en charge de la Formation pour ce service rendu.

Il a ensuite confirmé que la formation pédagogique qu’ils viennent de suivre est d’une très grande importance pour pouvoir embrasser la carrière enseignante. A l’issue de cette formation, ils ont promis d’œuvrer pour le respect des principes de la déontologie de l’enseignement, de bien mettre en pratique les connaissances acquises en rapport avec la pédagogie, la méthodologie et la didactique d’enseignement apprises afin de contribuer positivement à la promotion d’un enseignement de qualité pour notre pays.

En terminant, le Représentant des lauréats a sollicité le Ministère de l’éducation, de la formation technique et professionnelle de les prioriser dans le recrutement et ce, pour encourager les autres  bacheliers qui en a besoin à venir suivre la formation pédagogique qualifiante.

Enfin, les invités ont été appelés à écouter attentivement le discours du Ministre de tutelle. Il a prononcé son discours en « KIRUNDI » pour valoriser la langue nationale et pour que son message soit bien capté par tout burundais. Il a, lui aussi, commencé par souhaiter les meilleurs vœux de l’année 2019 à tout le monde qui était présent.

Cette haute autorité a rappelé les Réformes survenues dans l’enseignement supérieur, le BMD il y a de cela 7ans. Et, au vu de certaines lacunes, des Etats Généraux de l’Éducation ont été organisés en 2014 et des résolutions ont été formulées, entre autre programmer la formation qualifiante des enseignants non qualifiés pour pouvoir améliorer la qualité de l’enseignement fondamental et post-fondamental ; d’où les remerciements et félicitations adressés à l’ENS qui a été choisie pour organiser cette formation pédagogique et ainsi 62 lauréats allaient recevoir leurs certificats d’aptitude pédagogique.

Le Ministre a également félicité ces lauréats et a lui aussi sollicité le Ministre de l′éducation, de la Formation Technique et Professionnelle, à travers son Assistante, de bien vouloir recruter prioritairement ces lauréats pour valoriser cette formation et ce certificat. Il a, par la même occasion, invité les autorités ayant en charge l’éducation à sensibiliser les enseignants non qualifiés à venir suivre cette formation pédagogique pour une meilleure qualité de l’enseignement.

Il a recommandé au Secrétaire Permanent de la Commission Nationale de l’Enseignement supérieur de penser à l’organisation de cette formation pédagogique pour les enseignants des universités.

Aussitôt terminé de prononcer son discours, le Ministre a procédé à la remise des certificats aux 12 premiers lauréats et les 50 autres ont été décernés par les invités d’honneur et le DG de l’ENS. Une photo de famille du Ministre entouré des lauréats certifiés a été prise pour un bon souvenir.

Vu que c’était une journée importante, la Direction Générale de l’ENS avait organisé une petite réception à cet effet. Ainsi, la parole a été donnée à l’Assistante du Ministre de l’éducation, de la Formation Technique et Professionnelle pour donner son appréciation des cérémonies au nom des autres invités.

Prenant alors la parole,  elle a remercié le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Directeur Général de l’ENS et l’équipe qui a piloté la formation et ce, en lieu et place du Ministre qui l’avait mandatée. Elle a ensuite signifié à ces autorités que son Ministre voudrait bien porter à leur connaissance qu’elle soutient beaucoup ces activités d’importance capitale conduisant à l’amélioration de la qualité de l’enseignement des burundais à tous les niveaux de la vie.

En ce qui la concerne, Madame l’Assistante a promis de transmettre à son Ministre les souhaits et doléances évoqués par tous les orateurs du jour en faveur de ces lauréats enquête de travail. Signalons qu’après les cérémonies, les invités ont salué le départ du Ministre.