Célébration de la Fête Internationale du Travail et des Travailleurs

En date du premier mai 2018, le personnel de l′Ecole Normale Supérieure s′est joint aux autres fonctionnaires de l′Etat pour célébrer la Fête Internationale du travail et des travailleurs.

Les festivités se sont déroulées mardi le Ier mai 2018 au Lycée Scheppers se de Nyakabiga à partir de 8 heures 30 minutes. Le personnel de l′ENS a alors participé massivement au défilé marquant cette journée et ce, en uniformes ; d′où ils étaient très attrayants.

Après le défilé, la Direction Générale de l′ENS a organisé une réception en faveur du personnel et de certains représentants des étudiants. A cette occasion, le DG a prononcé un discours qui relatait essentiellement les activités des différentes directions de l′institution.

Avant de passer à l′évaluation des activités, Madame le DG a remercié vivement le Seigneur pour deux raisons essentielles :

  • Parce qu′il leur a donné l′occasion de célébrer cette fête et de partager ;
  • Parce qu′il leur a permis de vaquer à nos activités avec assiduité durant cette année.

Pour cela, elle  a demandé aux personnel et représentants des étudiants de manifester le respect envers le Tout Puissant par un applaudissement ; ce qui a été fait avec liesse.

Ensuite, Madame le DG a procédé à l′évaluation de ses propres activités et celles réalisées direction par direction :

  • Direction Générale:
  • Elle a fait des réunions avec les directeurs, les chefs de départements, de services et les étudiants ;
  • Les préparatifs à l′ouverture des masters vont bon train ;
  • Accueil des étudiants des premières années après la sortie de l’ordonnance régissant la pré-bourse ; ces étudiants ont déjà signé les contrats d′un prêt de 60.000 Fbu par mois ;
  • La Direction des Services Académiques avec 174 travailleurs :
  • Il y a eu respect du calendrier académique surtout pour les 2èmes et 3èmes années ;
  • Retard académique accusé par les étudiants des premières années suite à l′organisation du système de la pré- bourse ;
  • Organisation de la formation pédagogique des nécessiteux : 60 candidats ont été inscrits et 2 cours sont déjà terminés ;
  • Les étudiants ont été félicités par un applaudissement étant donné qu′ils se sont donnés corps et âme pour bien suivre les cours ;
  • La Direction de l′Administration et des Finances avec 96 travailleurs :
  • Elle a tout fait pour pouvoir apprêter à temps les salaires du personnel et la bourse des étudiants ;
  • La propreté de toute l′Ecole est bien assurée ;
  • La lutte contre l′érosion sur la rivière Ntahangwa a été organisée pour protéger la clôture de l ′institution ;
  • Organisation du recrutement de 10 nouveaux membres du personnel qui ont été accueillis par un applaudissement ;
  • Direction de la Recherche avec 31 travailleurs:

Le personnel de cette direction a bien travaillé et surtout qu′elle a procédé à la mise en place d′un projet sur ″l′éducation des filles dans les filières scientifiques STEM″  (Sciences, la Technologie, l′Ingénierie  et les Mathématiques) de l′Enseignement Supérieur au Burundi, lequel projet   connaît une avancée significative ;

  • Direction de l′Assurance- Qualité qui ne compte que 9 travailleurs:

Malgré que c’est un personnel très réduit, il a battu un bon travail : inspection des cours, des stages et des enseignants ;

  • Proposition de stratégies d’amélioration du niveau de français des étudiants des premières années : le « TUTORAT » en Français ;
  • Elaboration de la Cartographie Globale des processus d′Amélioration de la Qualité à l′ENS.

Concernant la sécurité et les bonnes habitudes à adopter pour la bonne marche des activités au sein de l’Ecole, Madame le DG a prodigué des conseils au personnel.

Elle a précisé aussi qu’il y a des enseignants qui sont en formation à l’étranger et que 13 autres nouveaux ont été récemment recrutés ; ces derniers ont été invités à se lever et aller devant pour que le personnel puisse  les voir et les accueillir par un applaudissement.

Parlant alors du programme des jours à venir, Madame le DG a invité le personnel à travailler assidument pour développer notre institution :

  • Former de bons enseignants pour l’Ecole Fondamentale et Post- Fondamentale ;
  • Le calendrier académique devra être respecté ;
  • Les mastères vont bientôt démarrer : certains seront organisés par l’ENS seule et d’autres conjointement avec l’Université du Burundi.

Elle a terminé son discours en félicitant encore une fois le personnel pour le travail battu du premier mai  2017 au premier mai 2018, et, ses félicitations ont été adressées au comité d’organisation de la fête étant donné que tout le monde était bien servi. De plus, elle a remercié le bon Dieu et a plaidé pour qu’il nous aide à prospérer selon sa volonté.

Prenant la parole, le Président du Syndicat de l’ENS a remercié d’abord Madame le DG pour sa franche collaboration avec cette instance et sa qualité d’écoute ; ce qui fait qu’elle est un bon dirigeant. Il lui a remercié aussi pour avoir bien voulu  organiser cette fête pour le personnel.

Il a aussi remercié Monsieur MASABARAKIZA Emile pour avoir venté le personnel de l’ENS au défilé.

Le Président du Syndicat a alors précisé que le Syndicat compte actuellement 225 membres du personnel et a invité le personnel nouvellement recruté de se faire inscrire eux aussi.

Il a présenté certaines doléances du personnel au DG, entre autre la formation du Cercle pour le personnel administratif à l’instar de celui du personnel enseignant. D’autres doléances pourraient être adressées  au DG dans le cadre du dialogue social que le Président du Syndicat entretient avec cette autorité.

A son tour, Madame le DG a remercié aussi le Président du Syndicat de l’ENS et le Cercle des enseignants pour leur parfaite collaboration. Elle a accepté de transmettre les doléances du personnel à qui de droit mais, leur a demandé d’être patient car des fois, la réponse peut tarder à venir.

Madame le DG n’a pas oublié d’inviter le personnel et les étudiants à participer massivement dans les travaux communautaires organisés tous les derniers samedis du mois et cela l’enchanterait beaucoup.

Elle a terminé son mot en souhaitant au monde présent dans la fête d’avoir « la paix du Christ » en tout et partout.